FI 20.5 . RSE à l’ordre du jour du Board

Accueil » Blog » FI 20.5 . RSE à l’ordre du jour du Board

L’intégration de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) dans les décisions stratégiques est un indicateur clé de l’engagement d’une société envers le développement durable. Examiner les performances RSE au niveau du Conseil d’administration ou de Surveillance est une pratique qui gagne en importance. Cet article explique comment confirmer cet examen et pourquoi il est essentiel.

Comment répondre à cette question ?

Pour répondre à cette interrogation, voici la marche à suivre :

1. **Vérifiez vos procédures :** Consultez les procès-verbaux ou les comptes-rendus des réunions du Conseil pour confirmer que les performances RSE ont été examinées formellement.

2. **Confirmez la fréquence :** Assurez-vous que cet examen a lieu au moins une fois par an.

3. **Répondez objectivement :** Indiquez ‘Oui’ si l’examen a été effectué, ‘Non’ dans le cas contraire.

Pourquoi c’est important ?

Cette évaluation formelle montre que la société prend au sérieux les questions de durabilité et d’éthique, et qu’elle est prête à les intégrer dans sa gouvernance. Cela peut influencer positivement la perception des parties prenantes et la réputation de l’entreprise.

Exemples :

– Exemple A : Une entreprise du CAC 40 a inscrit la RSE à l’ordre du jour de son Conseil d’administration annuel et a discuté des objectifs de développement durable, confirmant ainsi un ‘Oui’.

– Exemple B : Une PME n’a pas discuté formellement de RSE lors de ses réunions annuelles du Conseil, cela serait donc un ‘Non’.

L’inscription de la RSE à l’ordre du jour du Conseil d’administration ou de Surveillance est un signe que l’entreprise est proactive dans la gestion de ses impacts sociaux et environnementaux. La confirmation de cette pratique dans le reporting ESG est un pas vers plus de transparence et de responsabilité.

Essayez GRATUITEMENT notre outil de gestion des données ESG et de reporting et accédez à un nouveau monde de possibilités !