IE 14.1 . Écart de rémunération hommes-femmes non ajusté 

Accueil » Blog » IE 14.1 . Écart de rémunération hommes-femmes non ajusté 

France Invest 2023 / Reporting ESG – IE 14.1 . Écart de rémunération hommes-femmes non ajusté 

L’égalité de rémunération entre les hommes et les femmes est un sujet de préoccupation mondial et un indicateur clé de l’équité au sein des entreprises. En France, les sociétés sont encouragées, et parfois tenues, de mesurer et de communiquer les écarts de rémunération entre genres. Cet indicateur non ajusté offre une vision brute des différences salariales et constitue un point de départ essentiel pour les actions correctives. Mais comment une entreprise doit-elle procéder pour calculer et rapporter cet écart ?

1. Comment répondre à cette question ?

Pour répondre à la question de l’écart de rémunération non ajusté entre les hommes et les femmes, l’entreprise doit calculer la différence en pourcentage entre la rémunération annuelle moyenne des hommes et celle des femmes. Utilisez la formule (A-B)/A où A représente la rémunération moyenne des hommes et B celle des femmes. Le résultat donne l’écart en pourcentage. Répondez « Oui » si cet écart a été mesuré, indiquez le pourcentage, choisissez « Non » si la mesure n’a pas été faite, ou « Non collecté/non disponible » si les données ne sont pas disponibles ou n’ont pas été collectées.

2. Pourquoi c’est important ?

Connaître l’écart de rémunération entre les sexes est crucial pour toute entreprise soucieuse d’équité et de transparence. Cela permet non seulement de se conformer à la législation en vigueur, mais aussi de mettre en lumière les pratiques de rémunération potentiellement discriminatoires. En identifiant ces écarts, les entreprises peuvent travailler à les réduire, améliorant ainsi leur image de marque et leur attractivité en tant qu’employeur éthique et responsable.

3. Exemples :

– **Exemple A :** Dans une entreprise de services numériques, l’écart de rémunération moyen non ajusté entre les sexes est de 12%, avec une rémunération annuelle moyenne des hommes de 55 000 € et des femmes de 48 400 €.

– **Exemple B :** Une entreprise manufacturière a identifié un écart de rémunération non ajusté de 7%, les hommes gagnant en moyenne 50 000 € par an et les femmes 46 500 €, mettant en évidence un besoin de revoir les structures salariales.

Essayez GRATUITEMENT notre outil de gestion des données ESG et de reporting et accédez à un nouveau monde de possibilités !