IE 15.3 . Nouvelles embauches nettes totales

Accueil » Blog » IE 15.3 . Nouvelles embauches nettes totales

France Invest 2023 / Reporting ESG – IE 15.3 . Nouvelles embauches nettes totales

Dans le contexte du reporting ESG (Environnemental, Social et Gouvernance), comprendre le calcul des nouvelles embauches nettes totales est crucial pour les entreprises désireuses de mesurer et de communiquer leur impact social. Cette métrique, définie par le nombre d’équivalents temps plein (ETP) rejoignant l’entreprise, ajusté par les départs et les effets des fusions et acquisitions, offre une vue d’ensemble de la dynamique de l’emploi au sein de l’organisation sur une année donnée. 

Comment répondre à cette question ?

Pour répondre à cette question, il faut d’abord collecter trois types de données :

1. Nouvelles embauches: Le total des ETP qui ont rejoint l’entreprise au cours de l’année, en excluant ceux provenant de fusions et acquisitions.

2. Rotations: Le nombre d’ETP ayant quitté l’entreprise, à l’exception de ceux liés à des fusions et acquisitions.

3. Variations résultant de fusions et acquisitions: La variation nette du nombre d’employés découlant directement de fusions et acquisitions.

Ensuite, calculez les nouvelles embauches nettes totales en suivant cette formule : (Nouvelles embauches – Rotations) + Variations dues aux fusions et acquisitions.

Pourquoi c’est important ?

Comprendre cette dynamique permet non seulement de mesurer la croissance ou la réduction de la force de travail, mais aussi d’évaluer l’attrait de l’entreprise sur le marché de l’emploi et sa stabilité. C’est un indicateur clé pour les investisseurs et les parties prenantes s’intéressant à la performance sociale de l’entreprise.

Exemples :

– Exemple A : Une entreprise a embauché 100 ETP et enregistré 50 départs (sans compter les effets de fusions et acquisitions). Au cours de la même période, elle a acquis une autre société, ajoutant net 30 ETP à son effectif. Les nouvelles embauches nettes totales seront donc de (100 – 50) + 30 = 80 ETP.

– Exemple B : Une autre entreprise a vu 120 nouveaux ETP rejoindre ses rangs, tandis que 70 ETP ont quitté l’organisation. Il n’y a eu aucune fusion ou acquisition affectant le nombre d’employés cette année-là. Ainsi, les nouvelles embauches nettes totales s’élèvent à 120 – 70 = 50 ETP.

Comprendre et calculer correctement les nouvelles embauches nettes totales est essentiel pour toute entreprise souhaitant fournir un reporting ESG précis et significatif. Cette mesure offre un aperçu de la dynamique interne de l’entreprise et reflète sa santé et son attractivité en tant qu’employeur. En suivant les étapes et en tenant compte des exemples fournis, les entreprises peuvent s’assurer de répondre efficacement à cette question du référentiel reporting ESG.

Essayez GRATUITEMENT notre outil de gestion des données ESG et de reporting et accédez à un nouveau monde de possibilités !